Stop, ça y’est, Jean-Philippe va courir

Jean-Philippe LE PENNEC est expert comptable de père en fils mais pas n’importe quel expert comptable ! Il a créé le cabinet nommé 2C2L qui réinvente le mot “comptabilité”. Si ce mot vous fait fuir, Jean-Philippe le réinvente en vous proposant une expertise de gestion de votre entreprise. Vous allez voir, il est tout sauf ennuyeux. J’ai eu le plaisir de l’interviewer dans le cadre de ma série de podcast Un petit rayon de breizh et je délivre ici les points clés que j’ai retenus de cette entrevue.

Tout peut se regarder différemment ☕

Lorsque vous tenez une tasse dans vos mains, vous pouvez la décrire d’une certaine façon et si vous la tournez, vous la décrirez différemment. Un problème, c’est pareil : si vous ne le regardez que d’un point de vue, vous ne verrez que le problème alors que si vous le tournez dans plusieurs sens, vous verrez sans doute émerger une solution. Une autre façon de le voir, c’est la métaphore de l’aveugle et de l’éléphant : “Six aveugles allèrent voir un éléphant et chacun d’eux s’en approcha pour le sentir et le toucher. Perdant pied, le premier alla buter contre son robuste et large flanc. Il s’exclama aussitôt : « L’éléphant est un mur immense, tiède et un peu rugueux. ». Tout en palpant une de ses défenses le second s’écria : « Je sens quelque chose de rond, de lisse, qui est long et pointu… Il ne fait aucun doute que cet éléphant extraordinaire ressemble beaucoup à une lance ! ». Le troisième fit de même et ainsi de suit. Ils commencèrent alors à se disputer sur ce qu’était l’éléphant et chacun d’eux insistait sur le fait qu’il avait raison.”. (Version complète de François Lemay). Vous avez raison de voir là un problème, de même que celle/celui qui est optimiste face à la même situation a raison d’y voir une solution, c’est une question de point de vue.

“Une destination n’est jamais un lieu, mais une nouvelle façon de voir les choses.”

– Henry Miller

Ramasse ta tartine ! 🍞

Ce qui ne s’est pas bien passé aujourd’hui pourra bien se passer demain, ne l’oublie pas. Tu as un pouvoir sur les choses qui vont potentiellement arriver mais tu n’en as pas sur les choses passées. Être optimiste, c’est juste accueillir la vie comme elle vient et agir en fonction, ramasser sa tartine, même si elle est tombée sur le côté confiture (ou pâte à tartiner, ou miel, ou beurre salé, ou…). Les choses sur lesquelles tu ne peux rien faire, soit tu les regardes différemment, soit tu passes à autre chose. On peut voir la vie en se résignant, en étant pessimiste “plus rien ne sera plus comme avant” ou on peut voir le positif “tout sera comme demain”. Jean-Philippe m’a rapporté qu’il n’avait jamais vu autant de créateurs d’entreprises qu’en période de COVID. C’est incroyable non ? En fait, avec le recul, ça ne va pas si mal que ça. Les gens ont eu le temps de se poser et on vu le COVID comme l’opportunité de faire des choix et d’aller vers ce qu’ils aspiraient. C’est plutôt chouette !

“L’optimisme, c’est ramasser sa tartine sans regarder de quel côté elle est tombée”

– Catherine Testa

Le syndrome BFM 🖥

Le négatif attire le négatif. Le positif attire le… positif ! Et oui 😉 C’est tellement plus réjouissant d’être positif et en plus, tu as toutes les cartes en main. Tu te demandes sans doute ce qu’est le syndrome BFM ? C’est de la négativité en continue et encore plus durant la période COVID. Les gens qui regardent BFM se disent “Quelle catastrophe !” là où celles et ceux qui ne regarde pas cette chaîne TV se disent “Wow, quelles opportunités vais-je pouvoir créer ?”. Bien sûr, de nombreux entreprises ont eu leur réalité chamboulée et si je prends les restaurants ou encore les discothèques, il n’y a pas de quoi se réjouir. Oui, il faut être dans l’anticipation mais on a aucune prise, le contrôle ne sert à rien. S’apitoyer sur son sort ne fait pas avancer les choses. Le tout est de ne pas subir, juste de voir les options qui s’offrent à toi. Jean-Philippe est persuadé qu’il trouvera toujours une solution, de par ses compétences, de par son entourage, il est confiant à 100% et c’est cela qui l’aide en période difficile. Lorsqu’il restitue les bilans comptables de ses clients, il ne s’attarde pas sur le passé, il vise l’avenir : que doit-on fait l’année prochaine pour performer plus ?

“Une personne optimiste ne refuse pas de voir le côté négatif des choses ; elle refuse de s’attarder dessus.”

– Alexander Lockhart

Va courir 🏃‍♂

Le secret de Jean-Philippe pour rester optimiste ? Aller courir !! Tous les sportifs vous diront qu’aller prendre l’air, se dépenser est un anti-stress efficace. Ne prends pas pour ton compte tout ce qui se passe autour de toi, lâche prise et va courir, va marcher dans la nature, prends un bon bol d’air frais, ça va te faire du bien. Il y a deux ans, je ne pratiquais aucun sport, j’étais le nez dans mon écran ou tout le temps en déplacement, à manger au restaurant, je n’étais pas bien dans mon corps et dans ma tête. Le fait de commencer la course à pied, un petit peu, sans me mettre de pression avec un premier challenge de 6 kms (la vannetaise), m’a fait du bien. Je sortais juste 10 minutes au début (j’étais essoufflée après) et maintenant je cours 30 à 40 kms par semaine.

“Stop, ça y est, j’arrête de penser
J’vais courir, j’vais marcher
Stop, allé, j’arrête d’me presser
J’vais courir, j’vais marcher, j’vais sourire”

Ben Mazué

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :